SOUFFRANCE AU TRAVAIL
Entre stress et harcèlement

Quelles que soient les exigences de votre travail, vous pouvez prendre certaines mesures pour vous protéger des effets néfastes du stress, améliorer votre satisfaction au travail et renforcer votre bien-être au travail et en dehors pour éviter la souffrance.

 

Souffrance au travail, définition proposée par le dictionnaire le Robert : 

  • Supporter (qqch. de pénible ou de désagréable).

  • Synonymes : endurer, permettre, tolérer.

  • Éprouver une souffrance, des symptômes tels que des douleurs physiques ou morales ; avoir mal.

  • Éprouver un dommage.

Quand le travail devient un souffrance :
Quand devez-vous considérer qu'il est important d'agir ? Quels sont les
symptômes ?

Contrairement à ce que l’on pense, le stress n'est pas toujours mauvais.

Un peu de stress à juste dose et à fréquence modérée peut vous aider à rester concentré, dynamique, plein d’énergie et vous rendre capable de relever de nouveaux défis au travail. C'est ce qui vous permet de rester vigilant lors d'une présentation ou en alerte pour éviter les accidents ou les erreurs.

Mais dans le monde agité dans lequel nous vivons, l'environnement n'est pas toujours propice. Le lieu de travail ressemble trop souvent à des montagnes russes émotionnelles pour les salariés. Humainement, des collègues pas toujours agréables, des managers dysfonctionnels, des clients irrespectueux …

Jennyfer, par exemple à beaucoup de mal à tolérer le manque de reconnaissance. Sébastien quand à lui souhaite démissionner pour cause de souffrance au travail. Et enfin Diane, perdue, ne savait plus que faire de ses nombreux symptômes.

Souffrance au travail.jpg

Le stress, principal symptôme comme source de souffrance au travail

D’un point de vu opérationnel, de longues heures à travailler sur des journée à rallonge, des délais serrés et des dossiers qui s’empilent sans cesse peuvent vous rendre anxieux jusqu'à mener à un accident du travail. Depuis la flexibilité du télétravail, il s'avère également complexe de s'adapter à toutes les exigences professionnelles car votre environnement personnel n'est pas toujours adapté. 

 

Les mails, les notifications, les appels téléphoniques, la messagerie instantanée ou les open space peu adaptés sont autant de raisons pour lesquels vous devez prendre soin de vous, même (voir surtout !) au travail. Votre environnement de travail est très important.

Le travail devient une souffrance, lorsque le stress dépasse votre capacité à faire face et que vous vous sentez épuisé et submergé, mais ce n'est pas une fatalité. Que faire ?

 

Dans ces cas-là, cessez de résister. Il ne vous est pas utile de souffrir car les dommages pourraient être très préjudiciables, n'attendez pas l'accident du travail !

 

Vous commencez à subir des symptômes tels que des douleurs physiques, des troubles corporels et votre santé mentale se dégrade dans le même temps.

Vous ne pouvez pas tout contrôler dans votre environnement de travail en tant que salarié, mais cela ne signifie pas que vous êtes ou devez rester impuissant, même lorsque vous vous sentez bloqué dans une situation difficile. Si le travail fait mal, ce n'est pas normal.

 

Si le stress, un harcèlement au travail ou un manque de reconnaissance nuit à vos performances professionnelles, à votre santé mentale ou à votre vie personnelle, il est temps d'agir ! La souffrance au travail n'est pas une fatalité.

Outils et méthodes pour pârer à toute souffrance au travail :

Sophrologie

Renforcez votre état d'esprit par la concentration,  travailler sur votre confiance ou encore améliorer votre communication.  La méthode vous permet d'atteindre ces objectifs en optimisant votre potentiel.

Préparation mentale

Misez sur la préparation mentale pour développer les stratégies nécessaires à la gestion des évènements complexes, délicats ou incommodes. Etre performant rapidement, gagner en efficacité et en sérénité.

Les causes courantes de souffrance au travail sont les suivants :

  • Mauvaise relations avec votre manager et vos supérieurs hiérarchique

  • Dysfonctionnement dans l’organisation

  • Situation économique de l’entreprise inquiétante

  • Peur d'être licencié en tant que salarié

  • Charge de travail trop importante

  • Manque de reconnaissance

  • Pression sur les objectifs à atteindre pour répondre aux attentes de vos managers

  • Harcèlement de votre manager ou de vos collègues de travail

  • Pression permanente sur le niveau d’engagement pour travailler à des niveaux optimums, tout le temps !

  • Un environnement de travail peu voir pas du tout adapté

  • Perte d’autonomie et manque de sens sur la façon dont vous effectuez votre travail

 

Si vous êtes salariés, des signes doivent vous alerter sur le niveau d’atteinte de souffrance au travail avant que cela ne vire au bun-out, au harcèlement irréversible ou encore à l'accident du travail.

Lorsque vous vous sentez débordé, vous perdez confiance en vous et pouvez devenir colérique, irritable ou renfermé ou encore si vous n’avez plus de patience et que votre sommeil est troublé. Que faire de cette souffrance au travail ? Consultez !

Voici les autres signes et symptômes de stress excessif au travail qui doivent vous alerter :

  • Vous vous sentez anxieux, irritable ou déprimé

  • Apathie, perte d'intérêt pour le travail

  • Problèmes de sommeil

  • Angoisse

  • Perte de confiance en soi

  • Episodes paranoïaque

  • Fatigue à répétition

  • Problème de concentration

  • Tension musculaire ou maux de tête

  • Problèmes de digestion

  • Maux de dos

  • Retrait social

  • Perte de libido

  • Manque de reconnaissance

  • Perte d’envie

  • Consommation d'alcool ou des drogues pour faire face

Si vous faites face à de telles situations, et/ou quand le travail devient une souffrance, consultez une aide extérieur avant que votre santé ne se dégrade. Il n’y a aucune raison pour lesquelles vous devez accepter la souffrance au travail, principalement si elle vous mène à un accident !